09-72-55-12-83
du lundi au vendredi de 9h à 18h

Couler une dalle béton

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir couler une dalle de béton. Construction de terrasse, parking, abri de jardin… Néanmoins, couler une dalle de béton est un chantier laborieux auquel il faut se préparer. Pour vous aider, voici un tutoriel sur le sujet.



1 - La réalisation du béton

Après avoir préparé votre terrain pour recevoir la dalle, vous devrez vous atteler à la fabrication du béton. Deux choix s’offrent à vous : opter pour du BPE (béton prêt à l’emploi), ou réaliser vous-même le béton.

Avant de faire votre choix, gardez à l’esprit que de le faire vous-même n’est pas de tout repos ! Sans compter qu’en tant que débutant, vous n’avez aucune certitude de respecter le parfait dosage et d’obtenir une dalle lisse et homogène, sans fissures. Chez Allobéton, nous vous recommandons donc d’opter pour la livraison d’un BPE de qualité.

Vous souhaitez quand même réaliser votre béton vous-même ? Alors voici la marche à suivre.

Respecter le bon dosage

Pour réaliser votre béton, vous aurez besoin de sacs de sable, d’eau, de ciment et de graviers concassés. Dosez ces ingrédients en fonction du type de béton souhaité. Pour un béton standard à 350 kg / m³, respectez les proportions suivantes : 10% de ciment, 34% de sable, 5% d’eau et 51% de granulat.

Plus vous ajoutez de ciment, plus vous augmentez la consistance du béton. Un béton consistant sera plus adapté à des dalles en pente, mais aussi plus dur à tirer à la main.

Gâcher le béton

Gâcher le béton consiste à mélanger les ingrédients pour obtenir un béton homogène. Utilisez pour ça une bétonnière à moteur électrique (pour une petite quantité) ou essence (plus élaboré, mais plus cher), que vous poserez sur un sol bien plat. Réglez l’inclinaison à environ 20° vers l’arrière.

Ajoutez dans l’ordre l’eau et les graviers, suivis du ciment, du sable et enfin, du reste de l’eau.

”Gacher

2 - Le coulage du béton

Le béton doit être mis en oeuvre au maximum 2 heures après sa fabrication pour éviter qu’il ne durcisse et soit inexploitable. Après l’avoir gâché, déversez directement le béton de la cuve aux brouettes.

”Couler

Dans le cas d’une livraison, le chauffeur se chargera d’installer la goulotte, le tapis ou la pompe directement dans le coffrage.

”Goulotte

Dans un cas comme dans l’autre, commencez par couler le béton dans la tranchée. Piquez-le pour l’aérer.

Versez ensuite le béton au fur et à mesure dans le coffrage et tirez-le avec un râteau ou une pelle pour le répartir sur toute la surface. Pour ça, pensez à travailler en équipe : l’un verse, l’autre tire.

”Répartir

Egalisez ensuite le niveau à la règle de maçon en reculant. Pour ça, prenez appui sur le treillis soudé ou sur l’ossature du coffrage. Attention : vous ne devez en aucun cas vous mettre à genoux dans le béton.

”Harmoniser

Pour répartir le béton de façon homogène, effectuez ensuite des mouvements de gauche à droite. Faites particulièrement attention aux coins du coffrage : le béton a parfois du mal à s’y accumuler. Pour homogénéiser le béton, donnez quelques coups de masse sur les bords du coffrage.


Bon à savoir

Attention : évitez à tout prix de couler votre dalle de béton par temps de grande pluie. L’eau risque effectivement d’incorporer le béton et de lui faire perdre en solidité.




3 - Les finitions de votre dalle béton

Une fois le béton coulé selon vos souhaits, laissez-le durcir pendant 2 à 3 heures avant de talocher au platoir ou à la taloche, et de lisser les bords à la truelle de maçon. Pour cette étape de finition, effectuez de petits mouvements circulaires sur la surface de la dalle. Cela permettra de compacter le béton et d’en faire sortir l’eau, pour l’évacuer.

”Talocher

Votre béton est lisse et taloché ? Réalisez alors des joints de fractionnement tous les 1 à 5 m en positionnant des planches parallèles sur lesquelles vous marcherez (dans le cas d’une grande dalle). Leur présence évitera à votre béton de fissurer en séchant.

”Réaliser

La dernière étape avant de laisser sécher totalement votre béton ? Utilisez une taloche ou un balai pour y inscrire des motifs : lignes, zig zags, pointillés ou encore ronds. Ceux-ci permettront à votre béton de sécher plus rapidement. Le tout est de ne pas les inscrire trop profondément dans le béton pour éviter que de l’eau n’y stagne.

”Striure

Le béton atteint ses capacités mécaniques complètes un mois après la pose. Patientez donc ce délai pour poser de lourdes charges ou un revêtement sur votre dalle. Quant au coffrage, vous pouvez le retirer de 48h à 21 jours après la pose suivant l’état du séchage, en étant particulièrement précautionneux.

Le matériel :

  • En cas de fabrication manuelle du béton : une bétonnière (à partir de 60€ / jour en location pour un modèle de 125L électrique), des sacs de sable (5€ / 35 kg), de granulat (environ 7€), du ciment (à partir de 8 € les 35 kg), et de l’eau
  • Une ou plusieurs brouettes (à partir de 30€)
  • Des seaux et des pelles (10€)
  • Une règle de maçon (environ 12€ pour une règle de 2 m)
  • Une taloche à main ou un platoir (15€)
  • Une truelle (4€)

L’équipement :

Le coulage d’une dalle de béton est salissant et poussiéreux. Au-delà de ça, le béton en lui-même peut grandement irriter vos mains ou votre visage. Munissez-vous donc de l’équipement suivant :

  • Bottes de caoutchouc,
  • Gants,
  • Lunettes de protection,
  • Combinaison de protection.

Vous avez maintenant les cartes en main pour couler une dalle de béton de qualité. Il ne vous reste plus qu’à demander votre devis gratuit pour bénéficier d’une livraison de béton dans les meilleurs délais.