09-72-55-12-83
du lundi au vendredi de 9h à 18h

Quelle profondeur pour vos fondations ?

Les fondations de votre habitation requièrent une épaisseur importante pour stabiliser l’ensemble de la structure supérieure. Mais quelle profondeur exactement choisir pour vos fondations ? Découvrez nos conseils sur le sujet.



La profondeur idéale pour vos fondations

La profondeur des fondations a un impact direct sur la stabilité et la pérennité de votre habitation. Pour trouver la profondeur idéale, respectez les étapes suivantes :

1 - Evaluer les charges

De bonnes fondations doivent absorber le poids de votre structure et des charges puis transmettre ces charges au sol. Pour trouver la profondeur idéale, faites un point sur votre projet de construction pour identifier le total des charges auxquelles vous exposerez votre sol.

Quel type de structure construisez-vous ? Une habitation de plain-pied en bois sera plus légère qu’une structure en dur d’un ou deux étages par exemple.

Ensuite, vous devrez faire appel à un expert pour analyser comment répartir les charges sur ce sol.



2 - Evaluer le sol

L’évaluation du sol par un professionnel est une étape incontournable pour déterminer la profondeur de vos fondations.

Celui-ci réalisera une étude géotechnique déterminant la composition, l’épaisseur, la stabilité, la perméabilité et la nature des sols de votre chantier. Il vous en coûtera entre 1 500 et 2 500 €. Cependant, vous ne pouvez pas vous passer de cette étude.

Celle-ci détermine jusqu’à quelle profondeur creuser pour poser vos fondations. La couche de terre affleurante de vos fondations doit en effet être dure (l’argile molle par exemple n’est pas stable et offre des risques de rétractation).

Une fois le “bon sol” (ou sol stable) trouvé, vous devrez y creuser 25 à 35 cm pour y encastrer vos fondations.


Bon à savoir

L’étude géothermique identifie aussi les risques de gel au sol. En fonction de la région dans laquelle vous vous situez (plus ou moins sujette au gel), une profondeur de fondations minimum sera requise.


3 - Déterminer le bon type de fondations

L’étude géotechnique conditionne le fait d’avoir recours à des fondations superficielles (radiers, semelles isolées ou filantes…), profondes (techno pieux…) ou semi-profondes (puits ferraillés de 2 à 6 m de profondeur). A titre d’exemple, les semelles filantes sont les plus courantes (et profondes de 30 à 90 cm).

Le calcul de la profondeur de ces différents types de fondations doit néanmoins être confié à un professionnel qualifié. Il doit notamment prendre en compte la répartition du poids du bâtiment.

Vous avez déjà en tête l’épaisseur de vos fondations et souhaitez bénéficier d’une livraison de béton armé au meilleur prix ? Demandez votre devis gratuit sur notre site.